Le jour où je me suis inscrite à la gym

En septembre, cela faisait partie des bonnes résolutions de la rentrée. Ma pote Lila fait de la gym suédoise depuis quelque temps déjà et elle m’a assuré « si si tu vas kiffer c’est dur mais à la fin on se sent bien » moui pour moi le sport c’est juste rude. J’ai essayé le « running » avec ma sœur mais courir dans le vide sans la perspective du sosie de Ryan Gosling ou d’un pot de Ben and jerry cookie dough qui me tend les bras à la fin de la course me motive moyen pas du tout. Cela dit j’ai voulu pour une fois tenir une de mes résolutions et c’est celle qui m’a paru le plus réaliste dans la liste entre :

-trouver le job de mes rêves où je commencerais à 11h et finirais à 16h en gagnant plus de 3000 € pour vivre décemment à paris

-arrêter de me plaindre

-être plus sympa avec ma sœur-mariée-fière-de-l’être

-classer mes papiers

Je suis donc allée au cours d’essai. L’avanatge c’est qu’il y a des salles dans tout Paris et de 7h45 à 21h30 donc pas d’excuses boulot ou autre. Pour moi, fille des années 80, l’aérobic ressemblait à ça

lunapic_137063802641497_2

J’y suis allée après le bureau à 18h30. La prof est une latino américaine, parle comme Victoria Abril et a du Queen dans sa playlist. Je me mets au fond, ça me rappelle les deux heures d’EPS au collège et dès la fin de l’échauffement je me demande pourquoi je me suis foutue dans cette galère. La gym suédoise se divise en trois parties; échauffement de 15 minutes, exercices puis étirement. Il y a pas mal de coordination et c’est là que le bas blesse je suis dyslexique des pieds. Quand tout le monde va à gauche je vais à droite. Pour couronner le tout j’ai le sosie de Giselle Bündchen devant moi (ça doit être elle la suédoise). La meuf exécute les mouvements à la perfection, a le sourire jusqu’à la fin et ne transpire jamais. On en est à la moitié je suis rouge et en sueur et quand mon regard désespéré se dirige vers la pendule je vois qu’il reste encore 35 minutes (une éternité …). Je rentre épuisée et me dit que j’ai bien mérité de terminer la cookie dough.

Mais ça c’était avant 😀 Moi l’allergique au sport j’y vais régulièrement. Eh oui avec une bonne playlist et des profs motivés ça aide. Je me surprends à sortir des phrases comme « Plus tu fais du sport et plus tu produis de l’endorphine ainsi que la dopamine qui te rendent accroc ». Comme quoi ça peut arriver qu’on tienne ses résolutions !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s